Dénicher un excellent achat immobilier, que ce soit un appartement ou une maison, est chose aisée, à l’heure actuelle, à condition de bien s’organiser et d’avoir le budget suffisant. La vente de maison ou d’appartement nécessite de la persévérance, de la volonté et de l’enthousiasme. Usuellement, on fait appel à un professionnel de l’immobilier via une agence immobilière pour gagner du temps et de l’énergie et tomber sur les meilleures occasions.

Étapes préliminaires

Pour un achat de maison, il est indispensable, en premier lieu, de définir ses critères de recherche que ce soit au niveau de l’emplacement, du prix, de la superficie, du nombre de pièces, de l’état (neuf ou ancien). Ensuite, ce qui s’avère incontournable, c’est d’évaluer ses rentrées d’argent en ayant la possibilité d’utiliser les simulateurs en ligne servant à calculer les possibilités de remboursement, les charges, le taux d’endettement en fonction de ses revenus présents. Pour un achat d’appartement ou de maison, il faut toutefois veiller à respecter un plafond avec les frais de notaire, les éventuels travaux et un possible déménagement. Une fois la situation bien évaluée, il faut se lancer dans la recherche en question, soit auprès d’une agence immobilière, soit sur Internet en consultant des sites tels que fr.foncia.com. La plupart du temps, on épluche les annonces sur le web ou les sites spécialisés en quête de la perle rare. Toujours est-il que ces préparatifs à l’achat du logement de ses rêves s’avèrent incontournables d’où l’importance de les mener à bien.

Avoir recours à une agence immobilière

Dans l’écrasante majorité des achats d’appartements, il est préférable de s’adresser à une agence immobilière pour une opération en rapport avec l’immobilier. En effet, l’agent, en tant qu’expert, connaît par cœur le milieu des transactions immobilières ainsi que leur gestion et il évitera ainsi à son client de perdre son argent et son temps à chercher confusément l’appartement le plus adéquat. C’est l’intermédiaire idéal pour acheter une maison d’occasion ou neuve de gré à gré compte tenu de sa parfaite connaissance du comportement des marchés immobiliers. Entre autres avantages à engager un agent immobilier, c’est le fait qu’il soit en contact avec d’autres professionnels dans le domaine de l’habitat tels que les négociateurs, les géomètres, les notaires, les architectes, etc. Cela facilite grandement la recherche puis l’inspection du bien immobilier concerné. En outre, l’agent prodigue des conseils avisés à son client sur la fluctuation des prix de l’habitat suivant le confort, l’isolation, l’exposition solaire, l’esthétique, le degré de vétusté, ou les facilités d’accès.

Compromis et promesse de vente

Ces deux contrats constituent, avant l’acte de vente, le stade final de ce marathon qui est l’achat d’un bien immobilier. De fait, s’agissant d’une maison à vendre, les deux parties doivent contracter un engagement de transaction immobilière. Ces deux accords ont pour clauses le prix et les conditions de vente d’appartement. Pour ce qui est de la promesse unilatérale de vente, elle engage le vendeur à réserver sa demeure au bénéficiaire durant une période limitée (ordinairement 2 à 3 mois). Lors de ce laps de temps, le propriétaire n’a le droit ni de se tourner vers un autre preneur ni de renoncer à vendre alors que le futur acquéreur peut tout à fait changer d’avis, mais il devra alors oublier son indemnité d’immobilisation (10 % du prix de vente environ). Cette promesse est transcrite dans la recette des impôts, dix jours à peu près après la signature, ou effectuée par un acte authentique face à un notaire pour une durée de plus de 18 mois. Quant au compromis de vente, il engage le possesseur autant que l’acheteur et équivaut à la vente d’un point de vue juridique. En cas de désistement, il peut y avoir un recours judiciaire avec, en prime, des dommages et intérêts.

Quelques recommandations pour la vente de logement

En ce qui concerne une maison à vendre, certaines astuces permettent de mener à bien cette transaction immobilière et d’éviter ses pièges. Tout d’abord, étudier les aides qui sont proposées pour l’achat d’un bien immobilier comme la TVA réduite, les PEL et APL, le prêt familial car rares sont ceux susceptibles de payer une maison avec de l’argent comptant. Le moyen le plus courant pour acquérir vite et bien une maison est encore de contracter un prêt bancaire. Mais là encore, il est important de bien se renseigner sur les taux en vigueur pour choisir la formule la plus équitable. Pour en venir maintenant aux frais de notaire, il faut les ajuster également à son budget initial. Ce n’est que lors de la première visite que le client pourra évaluer de visu l’état du logement et ses dépendances en inspectant les installations et autres commodités ainsi que le quartier concerné. Il lui est aussi loisible de réclamer un diagnostic immobilier pour de plus amples précisions techniques. Enfin, l’acquéreur d’un appartement à vendre doit bien préparer son déménagement.