De plus en plus, le voyage est associé à un acte anti-environnemental. Voilà pourquoi de nombreux défenseurs de la planète recherchent les méthodes à suivre pour découvrir le monde sans porter atteinte à la nature. Cela commence par une prise une conscience solide mais ne peut se concrétiser qu’à travers des actes véridiques. Dans cet article, nous avons sélectionné pour vous 5 des plus importantes composantes d’un voyage éco-responsable.

Le bon état d’esprit

Que vous partiez en bord de mer, sur la côte de la méditerranée ou ailleurs, la première initiative à prendre pour voyage écolo, c’est de développer un état d’esprit en phase avec cette idéologie. Mais si vous êtes en train de lire cet article, il y a de fortes chances que vous adhériez déjà à cette vision. Il s’agit de développer une conscience à la fois individuelle et collective qui vous permettrait de choisir les bonnes approches pour partir en camping sereinement en pleine nature sans avoir le sentiment de rajouter à la pollution. Autrement dit, chacun peut adopter les gestes nécessaires pour préserver la planète de manière autonome, mais il a aussi la possibilité de donner un envol à son engagement en s’engageant dans les initiatives collectives conçues pour cette fin. Il convient alors de rappeler que l’ennemi numéro 1 de l’environnement est le CO2. Plus on s’écarte des dispositifs émettant cette substance, plus on peut se définir écolo.

Des moyens de transport écologiques

Si l’avion est le moyen de transport le prisé au monde, ce n’est pas seulement pour le confort qu’il assure mais aussi pour sa capacité à nous faire gagner du temps, sans oublier que vous avez là sans le moindre doute l’un des modes de déplacement les plus économiques. Arme à double tranchant, il est aussi le moyen le plus polluant que l’on peut prendre. Pour éviter de faire partie de ce circuit qui détruit progressivement la planète, vous pouvez envisager d’autres transports en fonction des destinations choisies comme de partir en mobil home pour camper en plein air. A côté du transport terrestre qui semble être le simple sans pour autant être le plus confortable, il a le transport ferroviaire. Si vous arrivez à résister à la tentation de la facilité, vous pouvez partir en train à condition que votre destination le permette.

Une trousse de toilette minimaliste

On pense à tort que seules les femmes succombent aux produits d’hygiène et de beauté de manière irrationnelle et qu’elles en achètent avec une compulsivisé difficile à restreindre. Faux ! Les hommes aussi sont en train de développer cet attrait de plus en plus grand. Tous deux pensent alors que les vacances sont le moment idéal de prendre soin de soi. Loin de vous dire que cette décision est déplacée, nous souhaitons uniquement attirer votre attention sur les produits non nécessaires et qui polluent la planète. Ce n’est pas parce que vous avez une dizaine de lotions et de substances dans votre trousse de toilette que vous serez méconnaissable une fois rentrés à la maison. Une routine minimalisme peut tout à fait vous obtenir les résultats escomptés tout en restant en phase avec les exigences écologiques. Imaginez-vous dans un bungalow, au milieu des chalets perchés sur les reliefs montagneux, avec pour unique relai votre savon bio, des huiles essentielles et du dentifrice fait-maison.

La bonne destination

Le choix des hébergements n’est pas le seul moyen pour vous d’adhérer à l’écotourisme. La destination elle-même joue un rôle décisif dans la valeur environnementale du voyage. Pour limiter l’usage de moyens de transport polluants avec un fort taux d’émission de CO2, il vaut mieux opter pour des emplacements dans l’union européenne voire dans le pays. L’Europe, et la France en l’occurrence, regorge de sites sensationnels qui vous assurent de passer un séjour inoubliable quel que soient vos exigences : montagne, campagne, plage de sable fin, etc. Vous ne rencontreriez aucune difficulté à trouver des locations dans tous ces cadres naturels. Nous vous conseillons toutefois de privilégier les endroits qui ne sont pas touchés par le tourisme de masse.

Des produits alimentaires locaux

Consommer des produits locaux fait également partie des gestes écologiques. Nous vous recommandons alors de laisser les boissons gazéifiées de côté et de vous rafraichir avec des jus à base de fruits cultivés dans la région. Rendez-vous alors dans les marchés et dans les boutiques de proximité plutôt qu’en grandes surfaces : la nature vous le revaudra !