On produit vraiment trop de déchets qui polluent l’environnement. Afin de réduire le volume des ordures qu’on jette, il vaut mieux changer de style de vie et d’habitudes. Il est également préférable d’adopter la politique zéro déchet. Il ne s’agit pas de recycler le maximum de produits recyclables, mais plutôt de réduire la production de produits non biodégradables. Depuis maintenant quelques années, préserver l’environnement est la priorité de bon nombre de personnes, pour le bien-être de la Terre. Pour cela, on trie les déchets, on achète de manière plus intelligente, on pense avant tout à l’impact que les décisions de chacun provoquent sur la planète. Alors, comment devient-on éco-responsable ?

Arrêter tout ce qui est plastique

Le plastique est le pire ennemi de la planète. Il met jusqu’à un millier d’années pour se dégrader. D’ailleurs, plus d’un million de sachets plastiques par minute sont consommés partout dans le monde. La solution est donc d’utiliser à la place un sac réutilisable en coton par exemple.

Il vaut mieux également oublier les bouteilles en plastique. Environ un million par minute sont vendues dans le monde. Remplacer les bouteilles en plastique par des gourdes réutilisables ou des bouteilles en verre est la meilleure alternative. Pour les verres en plastique, utilisez plutôt votre tasse à thé ou votre propre tasse à café.

Éviter d’utiliser les pailles en plastique permet d’épargner les océans. Elles ne sont pas recyclables et puis elles ont tendance à finir dans les mers et les océans. Pour les gens qui n’arrivent pas à s’en passer, ils peuvent utiliser des pailles faites en métal ou en fibre de bambou. Il est à savoir que le bambou est la plante la plus résistante et la plus durable dans le monde.

Il est également convenable de ne plus utiliser des couverts en plastique. Ainsi, quand on achète à emporter, il vaut mieux signaler au vendeur qu’on n’en a plus besoin. Pareil pour les réceptions ou les diverses collations qu’on organise chez soi. Alors, à la place on peut utiliser des assiettes, des verres ou des couverts réutilisables. En changeant les habitudes de chacun, on devient plus soucieux de la santé de l’environnement. Pour découvrir quelques produits biodégradables, rendez-vous sur ce site : lamaisondubambou.com.

Trier ses ordures

Faire un tri sélectif fait partie des gestes écologiques à adopter pour la protection de l’environnement et aussi de votre santé. La nature ne sait pas forcément comment se débarrasser de certains déchets et c’est ce qui la pollue. Par contre l’Homme le sait, c’est à lui d’être responsable et cette responsabilité commence par le tri des objets jetables.

Ici, le but est de séparer les détritus en différentes catégories pour qu’ils soient recyclés et puissent être utilisés à nouveau. Voici les différentes familles dans lesquelles il faut les répartir :

– Déchets ménagers non recyclables

– Déchets dangereux

– Déchets organiques recyclables

– Déchets recyclables secs

– Les verres

Afin de simplifier le recyclage de chaque type de déchet, on a mis à la disposition de tout le monde des poubelles spécifiques. De manière générale, chaque poubelle a un code couleur pour que le grand public puisse l’associer à un type de déchet en particulier. Par conséquent, le tri peut commencer par les poubelles afin de faciliter les procédures de recyclage.

Optimiser son alimentation

Lorsque vous faites vos courses, privilégiez les marchés ou les producteurs. Dans la mesure du possible, optez pour des produits bio afin d’éviter les pesticides. Changez vos habitudes et oubliez l’alimentation industrielle. De cette façon, vous ne mangez que des aliments frais, de saisons, et non transformés.

Prenez-les en vrac ou bien à la coupe pour éviter les emballages afin de ne pas produire de déchets. Aussi, utilisez des ustensiles réutilisables, oubliez les couverts, les assiettes, les pailles, les gobelets en plastique.

En mangeant plus sainement, vous pouvez contribuer au sauvetage de la planète. Cela permet en effet d’atténuer l’empreinte carbone et de limiter l’émission de gaz à effet de serre durant le transport de produits importés.

D’autres alternatives permettent également d’abaisser le volume de déchets générés par chaque foyer. Il est possible de faire pousser vous-même quelques-uns de vos légumes si vous avez assez d’espace dans votre jardin entre autres. Dès lors, vous pouvez avoir votre propre calendrier potager personnel. De cette manière, vous n’avez pas à acheter certains légumes qui poussent déjà dans votre petit espace vert.

Sélectionner intelligemment ses appareils électriques

Afin de réduire les déchets, vous pouvez faire de meilleurs choix concernant vos appareils électriques. Par exemple, tenez-vous loin des appareils qui consomment trop d’énergie. Ce sont des équipements qui ont de grands impacts sur l’environnement et ils contribuent énormément à la pollution. De ce fait, choisissez intelligemment les appareils électriques que vous utilisez.

Par ailleurs, sachez que les grandes marques proposent actuellement divers appareils avec une performance optimale, mais à moindre consommation. Ils sont nettement moins gourmands en énergie. Vous pouvez aisément les repérer grâce à une étiquette-énergie que vous ne pouvez pas manquer. Ce sont des machines très efficaces et respectueuses de la nature. Celles-ci sont moins gourmandes en électricité, mais très puissantes. Enfin, quand elles sont en fin de vie, elles sont plus faciles à recycler.