Depuis quelque temps, de plus en plus de personnes invitent la verdure chez eux à l’aide du mur végétal. Actuellement considéré comme un must dans la déco, il procure en effet design, isolation, etc. Pour vous aider à mieux choisir celui qui pourra répondre à vos attentes, ces quelques conseils s’avèrent indispensables.

Bien faire la composition

Sachez d’abord que toutes les plantes peuvent être enracinées dans un mur végétal, quels que soient leurs types. Seulement, la sélection devra s’effectuer en fonction des besoins de ces plantes pour mieux s’adapter à l’emplacement choisi. Pour ce faire, vous devrez prendre en compte l’humidité, l’exposition au soleil du jardin vertical, le vent, etc. Face à une faible quantité de lumière par exemple, le mieux sera de favoriser les plantes supportant l’ombre. En ce sens, les plantes rampantes à l’instar de l’helxine pourront parfaitement s’épanouir dans de telles conditions. Ils pourront dès lors s’installer dans le bas du mur végétalisé. En outre, vous pouvez également choisir la composition dudit mur végétal en fonction du résultat attendu. Dans cette optique, la Tradescantia communément appelée « misère » vous procurera différentes ambiances avec ses feuilles aux couleurs changeantes. À côté, le kalanchoé apportera une touche romantique à votre mur végétal intérieur à travers ses petites fleurs. Si vous décidez de procéder à la composition de plusieurs types de plantes, regroupez-les selon leurs besoins en lumière et en eau. Outre une certaine harmonisation, cela facilitera leur entretien et favorisera leur croissance. Pour vous aider à mieux concevoir vos murs végétaux, n’hésitez pas à faire appel à des professionnels. Pour cela, vous pouvez vous déplacer ou visiter les sites y afférents comme neogarden-mursvegetaux.com.

Le support, un critère important

Avant de vous lancer dans la création ou l’achat d’un mur végétalisé, prenez d’abord le temps de bien choisir l’ossature de celui-ci. Elle conditionnera en effet la qualité de votre jardin vertical. Dans cette optique, tâchez de privilégier les matériaux légers, plus adaptés à l’intérieur. Sur le marché, vous trouverez différents matériaux comme les feutres indéchirables, le bois, etc. Toutefois, les paysagistes conseillent surtout les feutres horticoles pour la végétalisation d’un mur. Outre le matériau dudit mur végétalisé, vous pouvez également choisir sa forme du cadre pour mieux embrasser vos idéaux. Que ce soit des murs végétaux ronds, carrés, rectangulaires ou autres, laissez-vous emporter par votre imagination. Vous pouvez même aller jusqu’à mixer les styles si vous disposez de grands murs. Pour la taille, votre jardin vertical devra seulement s’adapter à la taille de votre mur. Pour vous épargner ces différents critères, vous pouvez également acheter directement un mur végétal stabilisé. De cette façon, vous n’aurez plus qu’à le mettre sur le mur de votre choix.

Choisir entre un mur végétal intérieur réel ou artificiel

Si vous souhaitez mettre en place un mur végétal intérieur, demandez-vous si vous voulez de vraies plantes ou des plantes artificielles. Si vous souhaitez être tranquille, optez plutôt pour des murs végétaux artificiels. Cela vous évitera de devoir vous occuper des plantes ou de devoir installer un système d’arrosage correspondant. Elles vous permettront également de contribuer à la végétalisation de manière plus facile. Cependant, par rapport à un mur végétal intérieur réel, le plastique attire la poussière sur les murs, ce qui les abime progressivement. Même si cela reste une possibilité, la végétalisation d’un mur par des plantes artificielles s’avère démodée pour plusieurs paysagistes. À côté, les plantes naturelles restent plébiscitées par certains de ces paysagistes notamment à cause de leurs fonctions. Outre la décoration, elles permettent en effet d’absorber le bruit dans une pièce et de réduire l’exposition d’un mur au soleil et sa température. Toutefois, elles requièrent un entretien minutieux pour pouvoir se développer normalement.