Le psoriasis est une maladie inflammatoire chronique qui se caractérise par des pellicules blanches ou grises plus ou moins épaisses. Ces dernières recouvrent une peau rougeâtre en relief et accompagnée parfois par d’intenses démangeaisons ou d’irritations. Le psoriasis du cuir chevelu est en rapport avec les cellules immunitaires, raison pour laquelle le guérir complètement est parfois difficile. Fort heureusement que des solutions pour soulager les crises et pour allonger les périodes de rémission existent.

Psoriasis du cuir chevelu : choisir correctement le shampoing

Souvent confondu avec d’autres problèmes de peau comme une dermite séborrhéique, un eczéma ou une mycose, ce psoriasis n’a été considéré comme une vraie maladie que bien longtemps après sa découverte. Auparavant, cette affection était surtout associée à une mauvaise hygiène obligeant presque les personnes atteintes à se laver fréquemment les cheveux. Malheureusement, sans les bons gestes et un shampoing pour psoriasis, frotter trop souvent le cuir chevelu finit par aggraver la situation. En vente dans les pharmacies et les établissements spécialisés, les shampoings développés spécialement pour apaiser le psoriasis ont fait leurs preuves. À l’intérieur se trouvent, entre autres composants, des dermocorticoïdes et des dérivés de la vitamine D. Des agents kérato-régulateurs ou kératolytiques pour exfolier rapidement la peau sont également présents. Ces shampoings ne moussent pas beaucoup, mais sont reconnus pour leurs douceurs.

Bien laver les cheveux

Laver ses cheveux tous les jours est tout à fait possible, même avec le psoriasis, cependant certains points doivent être pris en compte. La température de l’eau doit être froide ou presque tiède, sinon elle risque de bruler la peau sensible, de favoriser la dilatation des vaisseaux sanguins et d’entraîner des irritations ou des crises de démangeaisons. Les médecins recommandent souvent aux personnes atteintes de psoriasis d’en informer leurs coiffeurs afin d’éviter les problèmes évoqués supra. La connaissance de la situation permet à ces derniers de faire également attention au moment du brushing. Le lavage des cheveux doit se faire en douceur pour ne pas irriter la peau. Au lieu de gratter avec les ongles, le mieux est d’exercer plutôt des mouvements circulaires avec les bouts des doigts. Les shampoings kératolytiques facilitent généralement la tâche. Les sèche-cheveux ne doivent pas être trop près du cuir chevelu et la température est à régler à son niveau le plus bas. Le séchage prend sûrement plus de temps, mais mieux vaut cette initiative que de garder les cheveux mouillés au risque de faire macérer la peau. L’association de l’humidité avec la chaleur dégagée par la tête favorise également la prolifération des malassezia, des champignons qui vont rajouter une autre couche de pellicules, en plus du psoriasis déjà présent.

Entretenir et coiffer les cheveux

Le psoriasis n’affecte pas directement la qualité de cheveux, cette maladie ne les casse pas et ne les fait pas chuter. En revanche, les squames peuvent recouvrir les racines et provoquer le ralentissement de la pousse des cheveux. Le grattage peut également les fragiliser. Cette maladie doit être prise en considération au moment de l’achat des produits de soins ou de colorations. Pour ce faire, une bonne lecture des indications sur les boîtes est indispensable. Les principes actifs, comme le sodium de sulfate, sont particulièrement allergisants. Le plus simple est de miser sur des produits naturels comme le miel, l’aloès ou les huiles végétales pures pour bien entretenir la chevelure. Les brosses souples avec des pointes arrondies sont à privilégier. Les coiffures qui tirent sur les cheveux sont absolument à éviter, comme les chignons, les tresses et les queues-de-cheval. Porter des accessoires qui serrent la tête comme les casques, les bonnets, les casquettes, surtout en plein soleil, peut causer des irritations et conduire à des séances de grattages frénétiques.

Ne pas se gratter

Cette maladie devient un véritable fléau quand le malade commence à se gratter, plus ce dernier le fait, plus la période de crise va se rallonger. Cinq à dix minutes de ce raclage peuvent prolonger sa manifestation accrue sur deux à trois semaines de plus. Se contrôler est primordial, bien que peu évident. Au moment des crises des démangeaisons insupportables, le sujet doit toujours se souvenir de ne pas se gratter avec les ongles, mais plutôt avec le bout des doigts pour éviter l’apparition des boutons, des rougeurs et des microcoupures. L’idéal est d’appliquer des pommades apaisantes sur la main avant tout frottement. S’occuper l’esprit peut également aider à lutter contre cette envie.

Adopter une bonne hygiène de vie

Cette maladie est due à un dérèglement du système immunitaire au niveau de la peau. Stress, mauvais régime alimentaire, maladies, drogues et alcools affectent inévitablement ce système de défense naturelle. Adopter un mode de vie saine est important pour ne pas stimuler davantage l’affection et pour s’aider à soigner le psoriasis.