En Australie, vous pouvez partir en vacances toute l’année, mais faites attention aux États à visiter.

Le territoire australien étant très vaste, chaque État bénéficie de conditions climatiques extrêmement variées. Beaucoup de gens pensent qu’en Australie il fait chaud toute l’année, mais ce n’est pas le cas.

En bref, on vous expliquera le meilleur moment pour visiter chaque région australienne afin que vous puissiez profiter au maximum de votre voyage !

Nouvelle-Galles du Sud

On commencerait par la Nouvelle-Galles du Sud, la région où se trouve Sydney, l’une des destinations que tout le monde rêve de visiter.

On ne devait y rester qu’une semaine, mais au lieu de cela, on y est resté trois ! Une ville fascinante, à taille humaine, où tout le monde voudrait vivre.

Cette région est extrêmement diversifiée, vous pouvez visiter les fascinantes Blue Mountains, découvrir l’environnement alpin des Snowy Mountains, déguster les vins fins produits dans les vignobles de la Hunter Valley, traverser les dunes du Worimi Conservation Land, vous détendre sur les plages et vous immerger dans la culture du café de Port Macquarie, découvrir l’histoire aborigène au Mungo National Park, apprendre à surfer à Byron Bay, admirer les baleines qui, entre juin et novembre, se trouvent le long de la côte de Jarvis Bay.

La Nouvelle-Galles du Sud est située dans une zone tempérée, vous pouvez donc la visiter toute l’année.

Les saisons sont inversées par rapport aux nôtres : l’hiver va de juin à août, ce sont les mois les plus froids et la température moyenne est d’environ 7° ; les mois les plus chauds vont de décembre à février avec une température moyenne d’environ 26°.

Les mois de juin à août peuvent être particulièrement froids dans la région de Snowy Mountain, avec une température moyenne d’environ 0°.

Dans l’Outback NSW, pendant les nuits d’hiver, les températures peuvent descendre à environ 5° mais c’est le meilleur moment pour visiter car les températures moyennes journalières sont douces.

Territoire de la capitale australienne

Le plus petit et le moins visité des États australiens, créé en 1911 dans le seul but d’accueillir la capitale, est le lieu idéal pour découvrir l’art et la culture de l’Australie.

Canberra, la capitale australienne, abrite la National Gallery of Australia, où vous pouvez voir des œuvres d’artistes aborigènes, australiens, asiatiques et internationaux, le Parlement, la National Portrait Gallery, le Museum of Australian Democracy, mais vous pouvez aussi vous immerger dans la nature : Observez les kangourous et des exemples d’art rupestre aborigène au Namadgi National Park ou promenez-vous autour du Lake Burley Griffin.

Vous pouvez visiter cet État toute l’année.

Entre mai et novembre, vous pouvez voir quelques baleines le long de ses côtes, décembre est une bonne période pour visiter cette région si vous voulez vivre un Noël à l’australienne, entre février et mars le soleil brille encore et il y a moins de touristes, le moment idéal pour profiter de la beauté que cet état, peu connu, a à offrir à ses visiteurs.

Queensland

C’est un État sauvage, doté d’une nature luxuriante mais offrant en même temps la possibilité de se détendre dans les petites villes de la côte et de profiter de la vie nocturne de villes comme Cairns et Brisbane. Lors d’un voyage dans le Queensland, vous ne voudrez pas manquer : une promenade le long de la promenade et des cafés de Brisbane, la découverte des gravures rupestres et des gorges de Carnavon, la ville animée de Cairns est l’endroit idéal pour explorer la Grande barrière de corail australienne, la conduite en 4×4 le long de la piste Bloomfiled Track du Cap Tribulation à Cooktown, la navigation dans les eaux turquoise des Whitsundays, l’observation des koalas sur Magnetic Island et des ornithorynques dans le parc national d’Eungella.

La haute saison dans cette zone s’étend de juin à décembre, la meilleure visibilité marine se situe entre août et janvier.

De décembre à mars dans le North Queensland, la région située au nord de la ville de Townsville, c’est la saison des pluies qui apporte une chaleur accablante et de fortes précipitations. Les mois de juillet à septembre sont les plus frais.

Des cyclones peuvent frapper cette zone entre novembre et mars, mais ils sont très sporadiques et ne devraient pas vous empêcher de visiter la région pendant cette période. Un système d’alerte pour ce phénomène est en place dans la région du Pacifique.

Vous pouvez visiter les Whitsundays à tout moment de l’année : l’hiver (juin-août) peut être agréablement chaud, mais vous aurez parfois besoin d’un pull dans la journée et d’une veste légère la nuit.

Au sud des Whitsundays, l’été (décembre-février) peut être chaud et humide, mais il n’existe pas de véritable saison humide.

Le sud et le centre du Queensland connaissent des hivers doux (de juin à août), avec des températures suffisamment agréables pour faire de la plongée avec tuba ou avec une combinaison légère.

Victoria

L’État d’origine de Melbourne a beaucoup à offrir, en premier lieu la Great Ocean Road – qui n’a pas rêvé de voir les Douze Apôtres de près ? Ne manquez pas de visiter le parc national de Croajingolong pour vous perdre dans un paradis préservé, de vous détendre dans les spas de Daylesford et Hepburn à seulement 30 minutes de Melbourne, de découvrir la culture aborigène et de profiter des magnifiques paysages du parc national des Grampians, Faire un tour en bateau à vapeur sur la Murray River depuis la ville de Mildura, voir les drôles de petits pingouins bleus sur Phillip Island, s’adonner à la fièvre de l’or à Ballarat et Bendura, ces expériences et bien d’autres encore vous attendent dans cet État !

Victoria jouit d’étés chauds, de printemps agréables, d’automnes doux et d’hivers frais. Janvier et février sont les mois les plus chauds. Ces mois sont secs avec d’agréables brises d’après-midi, notamment autour de Port Phillip Bay. Juin et juillet sont les mois les plus froids et octobre est le plus humide. Avril est une bonne période pour profiter des plages et du camping et peut-être assister au festival de musique d’Apollo Bay. Novembre est une bonne période pour faire des randonnées, profiter des belles couleurs des plantes en fleurs et aller voir la Melbourne Cup.

Australie méridionale

L’un des plus beaux endroits à visiter dans cette région est l’île sauvage de Kangaroo Island, où vous pourrez admirer des paysages uniques et apercevoir des koalas en liberté. Adélaïde, sa capitale, est une ville décontractée avec un large éventail d’options de restauration. C’est l’une des rares villes au monde où un groupe de dauphins vit dans sa banlieue, ce qui en fait une base idéale pour observer les baleines entre juillet et septembre. Découvrez la ville souterraine de Coober Pedy, le parc national des Flinders Ranges et Coffin Bay.

L’Australie-Méridionale a un bon climat avec des hivers doux et des étés chauds et secs.

La partie la plus septentrionale de l’État (Flinders Ranges et SA Outback) connaît des températures estivales très élevées. La plupart de ces régions sont désertiques et présentent donc des températures diurnes très élevées et des nuits froides.

La plupart des précipitations ont lieu pendant les mois d’hiver (juin – août) et les régions les plus humides sont la ville d’Adélaïde et les Mount Lofty Ranges. Les précipitations sont faibles dans l’Outback. Les régions autour des Flinders Ranges et du lac Eyre sont particulièrement sèches.

Les températures moyennes en hiver sont d’environ 16°C, légèrement plus fraîches autour des Adelaide Hills et de l’outback avec des températures de 10°C. L’automne est une période idéale pour visiter Adélaïde, avec de nombreuses journées ensoleillées et des températures moyennes de 22-23 degrés.

Le printemps (septembre à novembre) offre des couleurs uniques alors que la nature s’éveille, que les fleurs s’épanouissent et que la vie sauvage abonde.

Territoire du Nord

L’État le plus fascinant d’Australie, il abrite certains des sites les plus célèbres du pays : Le parc national d’Uluru – Kata Tjuta, le parc national de Nitmiluk, le parc national de Kakadu, le parc national de Litchfiled : des endroits où vous pouvez entrer en contact avec une nature extrême et sauvage, où vous pouvez découvrir les anciennes traditions aborigènes et entrer en contact avec l’essence de ces lieux.

Le Territoire du Nord a deux zones climatiques distinctes : Le Top End, qui comprend Darwin, Kathrine, Kakadu et la Terre d’Arnhem, a un climat tropical avec deux saisons distinctes : une saison sèche et une saison humide. La saison humide s’étend de novembre à avril et se caractérise par une augmentation du taux d’humidité, suivie de pluies de mousson et d’orages.

Les températures varient entre un minimum de 25° et un maximum de 33° et le taux d’humidité peut atteindre 80 %.

Les conditions climatiques de cette période peuvent limiter la viabilité dans certaines zones mais cette période est merveilleuse pour visiter le Top End : Les chutes d’eau sont en crue, le paysage est d’un vert éclatant et le ciel offre des spectacles magnifiques.

La meilleure période pour visiter cette région, afin d’accéder à toutes ses attractions, est la saison sèche, de mai à octobre, avec des journées sèches et ensoleillées et des nuits fraîches.

Les températures varient entre 21° et 32° et le taux d’humidité se situe entre 60 et 65%.

Le Centre rouge comprend les régions d’Alice Springs, de Tennant Creek, les Tablelands de Barkly et la région d’Uluru/Kata-Tjuta, au climat semi-aride.

Cette région connaît les quatre saisons typiques : L’été, l’automne, l’hiver et le printemps, avec une grande variation des températures d’une saison à l’autre. En été (décembre-février), les températures moyennes se situent entre 20° et 35°.

En hiver, les températures moyennes se situent entre 3° et 20°. Au printemps et en automne, les journées sont chaudes et les nuits fraîches.

Australie occidentale

Dans cette région, vous pourrez découvrir la ville animée de Perth, faire une promenade à dos de chameau sur la longue plage de Cable Beach, voir des dauphins à Monkey Mia, nager avec des requins-baleines à Ningaloo Reef, goûter des vins fins dans la région de Margaret River, profiter d’un coucher de soleil dans le désert des Pinnacles, découvrir de drôles de quokkas sur l’île de Rottnest.

L’Australie occidentale est le deuxième plus grand État du monde et se caractérise par différentes zones climatiques : Le climat méditerranéen au sud, le désert à l’est, un climat tropical au nord.

La ville de Perth est gorgée de soleil et, avec 131 jours de ciel dégagé par an, elle a été déclarée ville la plus ensoleillée d’Australie.

Le mois le plus chaud est février et les températures moyennes en été sont d’environ 29 degrés. En hiver, la température moyenne est d’environ 12 degrés.

La région de Margaret River doit sa renommée aux vins qui y sont produits et aux plages propices au surf. Son climat méditerranéen se traduit par une biodiversité au kilomètre carré plus importante que celle du Royaume-Uni dans son ensemble.

La meilleure période pour profiter des plages est l’été, avec des températures moyennes comprises entre 25° et 35°, tandis que les journées d’hiver, avec des températures comprises entre 8° et 16°, sont parfaites pour se promener dans la forêt et déguster un bon verre de vin.

Exmouth et la Coral Coast jouissent d’un climat chaud toute l’année et constituent la région idéale pour profiter du soleil, de la mer, des plages et du surf. Cette zone compte environ 1 270 km de côtes qui s’étendent de Cervantes à Exmouth.

La partie nord a un climat subtropical, tandis que la partie sud a un climat de type méditerranéen.

La région de Broome bénéficie de longues journées ensoleillées pendant la saison sèche, qui s’étend d’avril à septembre, avec des températures moyennes de 29° en journée. La saison des pluies, qui s’étend d’octobre à mars, se caractérise par de violents orages, une forte humidité, des températures supérieures à 30° et une diminution du nombre de touristes. Les orages tropicaux se produisent généralement en fin d’après-midi et illuminent le ciel d’éclairs pendant la nuit.

Pendant cette période, certaines routes peuvent être fermées en raison d’inondations, mais les visites ont lieu presque toute l’année.

L’Espérance et l’Outback doré occupent plus de la moitié de l’Australie occidentale, le climat varie considérablement selon l’endroit où vous voyagez.

La région s’étend des terres rouges sauvages du Mont Augustus, dans le nord de la région de Gayscon-Murchison, aux plages blanches d’Esperance et de la côte sud.

Les températures moyennes tournent autour de 15° pendant les mois d’hiver et peuvent atteindre 37° pendant les mois d’été.

Tasmanie

Découvrez la nature sauvage et accidentée de cette île, en grande partie contenue dans des parcs classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, observez les aurores australes lors des nuits claires d’hiver, découvrez les diables de Tasmanie et profitez de la magnifique baie Wineglass.

Le temps en Tasmanie change rapidement et avec une myriade de microclimats, il n’est pas facile de définir le meilleur moment pour visiter.

Les mois d’été (décembre, janvier et février) correspondent à la haute saison, cette région est rarement envahie par les touristes mais les prix sont plus élevés. Même pendant cette saison, il est possible de voir les parties les plus sauvages de l’île et de découvrir sa faune particulière sans trop de confusion.

Les mois d’automne (mars, avril et mai) sont calmes.

Le temps en cette saison est changeant mais c’est le meilleur moment pour admirer le feuillage prendre ces merveilleuses teintes jaunes et rouges, le Fagus vous surprendra avec ses couleurs intenses.

Si vous voulez voir des baleines, les meilleures périodes pour visiter le littoral de la Tasmanie se situent entre mai et juillet et entre septembre et novembre, lorsque ces mammifères traversent le pays pour leur traditionnelle migration annuelle.

Pendant les mois d’hiver, les températures moyennes oscillent autour de 12° et c’est le moment idéal pour faire du trekking, bien que les zones les plus élevées puissent être couvertes de neige.

Beaucoup considèrent les mois d’été comme la meilleure période pour visiter la Tasmanie, mais les mois de mars et d’avril sont les plus secs et les journées sont encore longues et chaudes.

C’est la saison des amours pour les diables de Tasmanie, et vos chances de les apercevoir dans la nature sont donc beaucoup plus faibles.