Il n’existe pas de meilleur outil que la tronçonneuse pour entretenir arbres et arbustes. Toutefois, certains acheteurs se posent de nombreuses questions sur les changements de chaîne d’un tel appareil. Est-ce une opération indispensable ? Pour quelles raisons ? Comment procéder ? Peut-on effectuer un entretien régulier ? Quels sont les critères vous permettant d’optimiser l’achat d’une chaine tronçonneuse Stihl ? Après une rapide présentation des caractéristiques principales d’une chaîne, vous trouverez toutes les réponses à ces interrogations dans le texte ci-dessous.

Les détails d’une chaîne de tronçonneuse

Avant d’évoquer la meilleure façon de choisir une chaîne, il est essentiel de comprendre sa composition et son fonctionnement. Loin de nous pourtant l’idée de faire de vous de vrais spécialistes ! L’objectif prioritaire de ce paragraphe reste plutôt de vous donner toutes les cartes en main pour votre prochain achat. De plus, vous serez sensibilisé à certains termes qui seront fréquemment utilisés dans la suite de ce texte. Vous entendrez par exemple celui de gouge, désignant la partie réellement tranchante de la chaîne. Dans le détail, on peut la distinguer en deux sous-parties. La première comprend le limiteur de profondeur et l’autre le tranchant. Attention, pour ce dernier, vous devez savoir que plusieurs sortes existent. On parle ainsi de profils ronds, semi-ronds, carrés ou encore semi-carrés. Chacun d’entre eux est associé à une qualité de coupe différente. Ainsi, un profil carré sera idéal pour la découpe d’un bois dur. Tout le contraire d’un profil rond qui donnera le maximum de son potentiel sur des bois tendres. Les autres profils ont des capacités intermédiaires comprises entre ces deux extrêmes. Enfin, vous entendrez également parler de rivets, de maillons et de dents au cours de vos recherches. N’hésitez pas à consulter un schéma afin de bien comprendre ce que désignent concrètement ces termes. Vous pourrez également lire la documentation technique qui vous été remise lors de l’achat de votre tronçonneuse. Certaines d’entre elles sont particulièrement bien faites et se révèlent être une véritable mine d’informations !

Si vous désirez en savoir davantage afin de préparer au mieux votre prochain achat de chaine de tronçonneuse Sthil, n’hésitez pas à prendre contact avec la marque ou avec des conseillers des sites revendeurs.

Quels sont les critères de sélection ?

Vous connaissez désormais sur le bout des doigts les différents composants d’une chaîne. La maîtrise de cette partie théorique va, de plus, vous apporter beaucoup pour l’achat de la meilleure chaîne. En effet, les considérations techniques figurent au premier rang des critères de sélection. C’est ainsi le cas du pas de la chaîne. Ce terme désigne la distance, divisée par deux, mesurée entre trois rivets ou deux maillons entraîneurs. Vous la trouverez toujours exprimée en pouce. Ainsi, un quart de pouce mesure 12,70 mm. À l’instar de la notion de pas, il est important de bien comprendre celle concernant la jauge. Il s’agit de l’épaisseur du maillon entraîneur situé dans la rainure du guide. On retrouve principalement quatre valeurs sur le marché (1.1, 1.3, 1.5 et 1.6 mm).

Enfin, vous allez aussi devoir prendre en considération la longueur de la chaîne. Elle se définit grâce à la taille du guide mais surtout à travers le nombre de maillons entraîneurs. Pour déterminer cette valeur avec certitude, le moyen le plus sûr reste de compter manuellement ces derniers !

Quand faut-il la remplacer ?

Afin de mesurer l’état d’une chaîne, la plupart des fabricants placent des repères d’usures. Ils sont facilement identifiables et lisibles par tout à chacun. Vous les trouverez, dans la plupart des cas, au niveau de la gouge à proximité de l’angle d’affûtage. Vous comprenez bien que cette dernière opération a nécessairement un fort impact sur l’état d’usure de la chaîne. Certains modèles disposent également d’indicateurs complémentaires placés à d’autres endroits. Vous pouvez également contrôler la bonne santé de la chaîne en vérifiant sa tension. Si, lorsque vous la tendez au maximum, celle-ci se relâche, vous devrez la considérer comme étant en fin de vie.

Vous devez enfin savoir que travailler avec une chaîne trop ancienne réduira fortement le niveau de performance de votre machine. Sur le long terme, vous prenez également le risque d’endommager définitivement cette dernière. Montrez-vous donc bien attentif quant à la surveillance de l’état d’usure de la chaîne.

Comment la changer ?

De nombreux possesseurs de tronçonneuses préfèrent confier le remplacement de la chaîne usagée à un professionnel. Pourtant, une telle opération reste largement à la portée de tous, même des moins doués pour le bricolage ou la mécanique ! Afin d’arriver à vos fins, il vous suffit simplement d’agir avec méthode et de respecter les recommandations des fabricants.

Commencez par identifier le type de chaîne grâce à des caractéristiques comme le nombre de maillons, le pas, la jauge et le profil des gouges. La première vous permettra également de déterminer la longueur de la chaîne. L’installation de cette dernière sur la machine reste l’opération la plus complexe. L’erreur la plus fréquemment commise par les personnes peu expérimentées est assurément le montage à l’envers. En effet, il convient d’en respecter le bon sens ! Pour l’identifier, regardez avec attention la chaîne et repérez une gouge. Celle-ci dispose d’un coin d’attaque correspondant au sens d’attaque du bois. Situé sur le dessus du guide, cet angle particulier doit être en mesure de se déplacer en direction du nez du guide. Afin de faciliter cette lecture par le plus grand nombre, des fabricants ont eu la bonne idée de placer un pictogramme. Vous le voyez, vous n’avez désormais plus la moindre excuse pour vous décharger de cette tâche !

Comment bien l’entretenir ?

Afin de prolonger sa durée, vous n’êtes pas sans savoir qu’il vous faudra entretenir fréquemment votre tronçonneuse. Même si on y pense moins, il est essentiel de procéder de la sorte également pour la chaîne. Pour cela, heureusement, rien de très compliqué ! Il vous suffit d’appliquer un produit lubrifiant adapté à un tel usage. Pour le choix de ce produit et la fréquence d’utilisation, reportez-vous aux recommandations imposées par les fabricants. Celles-ci diffèrent en effet d’un type de chaîne à l’autre et les besoins d’une tronçonneuse Stihl et de sa chaîne ne seront pas les mêmes que ceux d’une autre marque.

Plus fréquemment, il vous faudra aussi procéder à l’affûtage. En plus d’optimiser la qualité de la coupe, cette action va également prolonger la durée de vie de la chaîne. Vous procéderez à l’aide d’une lime d’affûtage ronde que vous utiliserez sur la partie tranchante des dents. Veillez à ce que le diamètre de la lime soit adapté au pas de la chaîne. Un porte-lime pourra aussi vous être utile et faciliter cette opération.