La trottinette électrique est un moyen de transport moderne et incontournable. Elle est à la fois agile, compacte et motorisée. De nos jours, elle est équipée d’un moteur et d’une batterie. Actuellement, presque toutes les grandes villes sont de plus en plus engorgées. Grâce à ce véhicule, il est désormais plus facile de se faufiler entre les voitures pour arriver à temps à destination. Ce petit moyen de transport est à la fois facile à emporter et légère, ce qui fait son énorme succès en France. Il existe de nombreuses marques de trottinette électrique. Elle varie également en fonction de son poids, de son autonomie, de sa taille et de sa vitesse. 

Quels sont les avantages de la trottinette électrique ?

La trottinette électrique a été créée vers le début du 20e siècle. La patinette ou la trottinette fut jouée par les enfants, c’est l’association des patins et de la draisienne. Que ce soit la trottinette électrique pour adulte ou la trottinette électrique pour enfants, elle est toujours munie de deux roues. De notre ère, cette invention a largement évoluée, la trottinette électrique est formée de plusieurs éléments (le corps, le guidon, le système de pliage, les roues et la motorisation électrique). Les premières patinettes furent équipées de roues en acier ou en bois. Les modèles de nos jours possèdent des roues en gomme qui sont synthétiques. Ces roues sont robustes et adhèrent parfaitement à l’usage urbain (cependant, il faut de temps en temps penser à les remplacer). Actuellement, l’appareil à deux roues est muni d’un frein qui se situe sur la roue arrière. Dans les modèles les plus évolués, on trouve des freins sur le guidon garantissant un freinage consistant et sûr. Le poids de la trottinette électrique reste un atout majeur, il est facile de l’emporter partout et leurs configurations s’adaptent dans les formats les plus exiguës. Il est plus facile de caler votre trottinette électrique dans un petit endroit isolé (comme un studio par exemple) par rapport au vélo.

De quoi est composée une trottinette électrique ?

La trottinette est équipée de plusieurs éléments. Le deck où l’on pose les pieds, conçu en aluminium et associé à un grip qui est l’antidérapant. On trouve également sur la trottinette électrique adulte ou la patinette pour enfant possède une fourche, située en avant, elle est dotée d’un guidon. La fourche est pliable et elle a pour rôle d’équilibrer l’engin. L’engin est aussi équipée de deux roues qui doivent être larges.  Le modèle électrique de la patinette possède un frein arrière. Ce frein fonctionne généralement par friction. Le garde-boue s’actionne en frottant la roue arrière et la ralentie jusqu’à la stopper complètement. En outre, la trottinette électrique a quelques éléments spécifiques : un ou des moteurs électriques, un contrôleur électronique, une batterie, un chargeur, des commandes (qui se trouvent sur le guidon, servant de frein et d’accélérateur), un écran de contrôle, un frein (facilement accessible depuis le guidon), un ou des amortisseurs et une application dédiée. En ce qui concerne les prix, ils varient en fonction des modèles. Ces petites merveilles existent à prix abordable et avec des performances acceptable.

Comment choisir sa trottinette électrique ?

Avant d’acheter une Trottinette électrique à Paris, il faut se poser quelques questions comme Quand vais-je l’utiliser ? Est-il possible de la porter dans les transports communs ? Combien vais-je parcourir par jour avec ce petit véhicule ? Si vous voulez acheter une trottinette électrique adulte pour un usage de moins de 5 km par jour, il est conseillé de choisir un modèle basique. Ses moteurs sont certes moins puissants et l’autonomie est plus faible, toutefois, il peut faire 5 à 15 km par jour. En outre, il est conseillé de choisir un modèle pliable avec une autonomie plus confortable, une vitesse maximale correcte, un freinage solide, un écran de contrôle et un poids raisonnable. Si vous devez faire plus de 20 km par jour, il vous est conseillé d’opter pour une trottinette électrique plus performante. Lors de l’achat de votre appareil, il est important de vérifier les garde-boues (avant et arrière), les amortisseurs (c’est plus pratique en ville), l’éclairage (avant et arrière), l’écran de contrôle (c’est celui qui affiche la vitesse et l’autonomie), … Le système de freinage et le système de roues sont très importants. Plus la taille des roues est large, plus la trottinette aura d’inertie et sera plus confortable, ce qui augmentera la vitesse et la puissance du modèle. Les roues de la patinette électrique peuvent être gonflables ou pleines. Quant au système de freinage, il doit y avoir un frein arrière au minimum. Mais on peut également trouver un frein à tambour qui est actionné par friction ou un freinage magnétique qui fonctionne grâce au moteur.

Comment fonctionne une trottinette électrique ?

La trottinette électrique fonctionne par motorisation. Il faut avoir une puissance nominale, le moteur sera à l’origine de la motricité des roues. Sur une patinette électrique, la puissance nominale doit être entre 250 à 500 Watts. Il faut également connaître le couple du véhicule électrique, le couple est la capacité du moteur à pouvoir se lancer durant le démarrage. La vitesse maximale de la patinette électronique est de 24 km/h en général (selon la législation), mais la majorité des cas dépasse largement ce chiffre. Sachez que tous les véhicules électriques fonctionnent avec une batterie et celle-ci ne fait pas exception. N’oubliez pas que plus vous utiliserez votre moteur plus la batterie sera sollicitée. La batterie peut être en plomb (pour l’entrée de gamme) ou en lithium (pour les modèles classiques). La batterie en lithium est plus conseillée par les spécialistes, donc plus chère. Notez que plus la capacité nominale du véhicule est élevée, plus l’autonomie est meilleure. En résumé, une trottinette électrique classique exige en moyenne une capacité nominale de 10 Wh/km. Pensez à placer une batterie intégrée, le but est de le rapprocher du  point de charge. Pensez également à mettre une batterie amovible pour faciliter son rechargement. Il est conseillé de toujours bien lire le manuel d’utilisation, car celui-ci vous indiquera le nombre de cycle de charge possible. Généralement, le cycle de recharge est entre 500 à 3000 cycles.