L’entretien du jardin est une activité agréable et saine, mais sans les soins nécessaires, il peut s’épuiser et même devenir nuisible. La colonne vertébrale est la partie du corps qui finit par souffrir le plus, car cette tâche exige de passer beaucoup de temps dans une position qui n’est pas toujours confortable.

Donc, si vous êtes un fan de jardinage, que vous aimez planter des fleurs ou des aliments, fertiliser, arracher les mauvaises herbes et faire d’autres choses dans le jardin, prenez connaissance des conseils pour ne pas avoir de problèmes :

5 conseils pour éviter les maux de dos causés par le jardinage

1 – Se lever plusieurs fois

Rester couché pendant des heures n’est pas bon pour la colonne vertébrale. Alors, levez-vous toutes les cinq minutes, faites une promenade et étirez votre corps. Rester dans la même position pendant de nombreuses heures endommage votre corps dans diverses situations de la vie quotidienne, comme au travail ou à l’université.

2 – L’eau potable

En plus de maintenir votre corps hydraté, ce qui est toujours important, l’eau aide à garder vos articulations et vos tissus conjonctifs correctement lubrifiés et prévient la raideur de la nuque, les genoux raides et les articulations douloureuses. Plus vous êtes hydraté, mieux vous pourrez bouger et éviter ainsi la douleur.

3 – S’allonger

Travailler dans le jardin nécessite une position peu confortable, avec des genoux et des hanches pliés et une colonne vertébrale courbée, ce qui peut provoquer des douleurs ou des problèmes musculaires encore plus graves. C’est pourquoi il est important de prendre le temps de s’étirer et de se dégourdir les muscles. Ayez un tapis à la maison ou étirez-vous sur un tapis tous les jours avant et après avoir effectué vos tâches de jardinage.

4 – Respirez profondément

En respirant l’air frais, vous donnez au corps une impulsion énergisante et stimulante. Inspirer et expirer profondément, encore et encore, rafraîchit le corps et l’esprit, ce qui permet de rester concentré sur la tâche à accomplir et de donner plus d’énergie. Elle aide également à brûler les graisses et favorise la perte de poids.

5 – Exercices

La pratique d’une activité physique vous apportera des bienfaits généraux, en termes de bien-être et de santé. Si votre corps est bien entraîné, renforcé et allongé grâce à un exercice physique régulier, vous aurez moins de chances de souffrir de douleurs pendant ou après le jardinage. Un conseil pour ceux qui veulent commencer à faire de l’exercice est de miser sur l’hydrogymnastique ou la gymnastique fonctionnelle.

Prenez soin non seulement des plantes, mais aussi de votre corps. Ainsi, vous serez en assez bonne santé pour les cueillir, les arroser et les tailler tous les jours.

Autres astuces pour éviter les maux de dos en général

En France, 1 personne sur 5 souffre d’un mal de dos chronique selon l’Assurance maladie. Lorsque la douleur du dos est due à des problèmes mécaniques ou musculaires, un certain nombre de mesures simples permettent de l’éviter.

1 – Tenez-vous droit

Évitez de courber le dos. Prenez l’habitude de vous accroupir lorsque vous voulez faire quelque chose près du sol, ou lorsque vous soulevez un poids : l’effort portera sur vos jambes et non sur votre dos. Si vous devez rester debout longtemps, essayez de surélever un pied (sur un petit tabouret, une boîte de chaussures, sur le rebord d’un trottoir, etc.).

En position assise, veillez à poser les pieds à plat au sol.

2 – Portez les charges près du corps

Lorsque vous portez un bagage, tenez-le le plus près possible de votre corps. Plus il est éloigné, plus il soumet la colonne vertébrale à des tractions intenses. D’une manière générale, évitez de porter des poids de plus de 10 kilos.

Fléchissez les jambes pour ramasser quelque chose au lieu de vous pencher, surtout quelque chose de lourd. Au besoin, portez une ceinture lombaire.

N’oubliez pas que vous pouvez aussi tirer ou pousser les charges plutôt que les lever afin de maintenir l’alignement des vertèbres.

3 – N’infligez pas de torsions à votre colonne vertébrale

Si vous devez soulever un paquet pour le déplacer d’une courte distance, évitez de pivoter en posture penchée. Accroupissez-vous, soulevez-le en vous aidant de vos jambes tout en gardant le dos droit et, une fois debout, retournez-vous pour vous retrouver face à l’endroit où vous voulez le poser.

4 – Adoptez une posture correcte en travaillant

Choisissez un siège soutenant bien le dos et asseyez-vous confortablement, le dos bien droit. Placez un oreiller ou une serviette roulée derrière le bas de votre dos pour un soutien supplémentaire. Si vous restez assis longtemps, il est judicieux de détendre de temps en temps vos muscles dorsaux en vous levant, en marchant ou en vous étirant. Les muscles de la nuque devraient être régulièrement mis en mouvement, moulinets des bras, haussements d’épaule, mouvements de la tête, etc.

Lorsque vous êtes devant votre ordinateur, vous devez cous assoir correctement pour éviter de faire souffrir votre colonne vertébrale. Votre bassin doit être assis correctement sur une surface plate surtout devant un ordinateur portable.

S’il y a un endroit où l’on se tient mal, c’est bien le poste de travail. Lorsqu’on travaille dans un bureau, il faut bien choisir son siège et surtout se tenir bien droit, l’écran face aux yeux et pas plus bas, pour que le cou reste dans l’axe de la colonne vertébrale.

Pour les métiers physiques, les maux de dos sont plus souvent liés au port de charges lourdes, veillez donc à plier les genoux pour vous baisser, faites des pauses lorsque vous effectuez des gestes répétés et n’hésitez pas à parler à votre médecin si vous commencez à avoir mal au dos.

5 – Chaussez-vous convenablement

Les talons hauts entraînent une mauvaise posture et une courbure artificielle de la colonne vertébrale ; si vous avez de fréquents maux de dos, portez plutôt des chaussures assez basses offrant un bon soutien.

Même si la marche est excellente pour la santé, la station debout peut faire terriblement souffrir au niveau du dos en particulier si vous portez des ballerines ou des escarpins.

Lorsque vous devez vous acheter une nouvelle paire de chaussures, choisissez-les ni plates ni trop hautes avec un petit talon.

6 – Dormez confortablement

Un matelas ferme et un sommier correct préviennent les problèmes de dos. Veillez à ce que votre nuque soit bien soutenue pendant le sommeil. Certains oreillers favorisent la détente musculaire de la nuque. Pour l’oreiller, le choix est très personnel, mais le mieux est de s’offrir un oreiller à mémoire de forme. Sinon, choisissez un oreiller ferme si vous dormez sur le dos et moelleux si vous dormez sur le côté.

Les mauvaises postures, même au lit, sont la principale cause de mal de dos.

Comme vous, votre colonne vertébrale doit se reposer la nuit. Elle ne doit donc pas supporter tout votre poids ni être malmenée dans une position inconfortable. Il est recommandé de dormir en position fœtale, sur le dos ou sur le côté. Il ne faut en revanche pas dormir sur le ventre, car cette position modifie la courbure de la colonne vertébrale.

Le matelas doit être suffisamment souple pour respecter la courbure naturelle de votre dos, plus souple si vous êtes léger et moins si vous êtes lourd.

7 – Faites du sport

Muscler son dos et développer des abdominaux solides déchargent la colonne et ses disques intervertébraux. C’est pourquoi il importe de bien l’entraîner par une gymnastique spéciale ou un sport adéquat, telles la natation, la gym douce et la musculation du dos. Il existe des « écoles du dos » où l’on apprend à se tenir correctement, à renforcer sa musculature dorsale et abdominale, et à se détendre. Une activité physique régulière est donc le meilleur traitement préventif contre le mal de dos. Si vous souffrez déjà du dos, privilégiez des activités douces comme la natation, la marche ou le yoga.

8 – Perdez du poids

Le surpoids charge la colonne vertébrale et peut ainsi provoquer le mal de dos.

L’obésité est une cause fréquente de mal de dos.

En effet, la graisse du ventre tire sur le dos, ce qui use le disque intervertébral et aggrave les douleurs ligamentaires.

Pour éviter cela, il faut donc perdre du poids lorsque le surpoids est surtout localisé au niveau du ventre. En douceur, on mange mieux : plus de fruits et de légumes, notamment des fruits et légumes brule-graisse et moins de viande, de gras et de sucre. Et on n’oublie pas le sport, car la perte de poids ne doit pas s’accompagner de perte de muscle, sous peine de provoquer l’effet inverse : avoir mal au dos

9 – En voiture, apprenez à vous asseoir

Pour vous installer dans une voiture, asseyez-vous en vous présentant par le dos. Ensuite rentrez une jambe, puis l’autre. Pour sortir, procédez de manière inverse. N’hésitez pas à vous servir du dossier du siège pour vous aider à vous relever.

Si vous devez effectuer un long trajet, placez un petit coussin dans le bas de votre dos et modifiez sa position de temps en temps. Arrêtez-vous toutes les deux heures pour faire quelques pas.

10 – Arrêtez de fumer

Fumer, parmi tous les problèmes que cela apporte, rend notre dos vulnérable. En effet, les disques situés entre les vertèbres obtiennent moins de nutriments nécessaires à leur fonctionnement. D’autre part, selon de récentes études, chez de nombreuses personnes, il est constaté que l’arrêt de la cigarette est lié à une diminution de la douleur dorsale.

Les informations contenues sur cette page sont uniquement à titre d’information. Il n’est pas destiné à remplacer les conseils et le soutien des médecins, des nutritionnistes, des psychologues, des professionnels de l’éducation physique ou d’autres spécialistes.

11 -Le fauteuil ergonomique

Pour évitez les problèmes de dos, il faut choisir un fauteuil qui permet à ses utilisateurs d’adopter une posture optimale. Il est constitué par un appuie-tête, des accoudoirs, un support lombaire, une assise et des roulettes. Sa hauteur est aussi ajustable ;