La loi sur la Transition énergétique a permis à de nombreux foyers en Nouvelle-Aquitaine de réaliser des travaux de rénovation énergétique, très rentables. De nombreuses aides sont disponibles pour vous aider dans votre projet ambitieux.

Des mesures fiscales avantageuses

Depuis la loi sur la Transition énergétique, l’État a mis en place certaines mesures fiscales qui permettent aux ménages de financer des travaux de rénovation thermique dans leur maison ou leur appartement. La plus célèbre mesure fiscale est le crédit d’impôt, qui permet de déduire un certain montant des travaux d’isolation thermique de votre impôt sur le revenu. En fonction de la rénovation que vous entreprenez, vous pouvez déduire jusqu’à 30 % de votre facture et cette mesure est également valable pour les foyers non imposables. Dans ce cas, l’État reverse le trop-plein.

Parmi les mesures plus discrètes mais particulièrement avantageuses, on trouve également la TVA réduite ou intermédiaire. La TVA réduite à 5,5 % est valable pour l’achat d’équipements et la TVA intermédiaire est dédiée à la main d’œuvre.

D’autres aides peuvent vous permettre de bénéficier immédiatement d’aides pécuniaires pour financer des travaux de rénovation thermique. Vous pouvez en savoir plus sur des sites comme www.ctta.fr/.

Les autres aides financières

D’autres organismes peuvent vous aider à entamer des travaux d’isolation à condition de bien respecter les critères d’attribution. Certains sont non soumis à revenus, comme la prime énergie ou l’éco ptz. La première peut être accordée par des fournisseurs d’énergie sous différentes formes, notamment un virement bancaire, des bons d’achat en magasin ou une réduction de la facture énergétique. Il est important de comparer les différentes offres et de choisir celle qui vous convient le mieux.

L’éco ptz est toujours valable pour les foyers souhaitant réaliser des travaux d’isolation thermique comme une isolation plancher. Mais cette aide des établissements financiers est soumise à certaines conditions strictes. N’hésitez pas à vous renseigner auprès des différents organismes.

Les aides de l’ANAH, moins connues, sont soumises à un plafond de revenus mais permettent de financer jusqu’à 50 ou 60 % de vos travaux en fonction de votre situation pécuniaire. Il faut toutefois s’engager à respecter certaines conditions quelques années après les travaux.

Les travaux éligibles aux aides

En général, tous les travaux permettant d’augmenter la performance thermique d’un logement d’au moins 20 à 25 % peuvent être éligibles aux différentes aides financières mais il est important de faire estimer l’amélioration par un professionnel agréé. Dans certains cas, l’ANAH peut prendre en charge une rénovation complète de votre logement si vous souhaitez le louer, mais vous devrez respecter certains plafonds de loyer à la fin des travaux.

Les travaux portant sur l’isolation, le chauffage, la mise en place de systèmes à énergies renouvelables ou la régulation du chauffage peuvent être financièrement pris en charge. Attention toutefois, ne signez aucun devis définitif avant d’avoir contacté les différents organismes qui peuvent vous aider.