Google change notre façon de rechercher avec le Knowledge Graph

Google a annoncé une nouvelle fonctionnalité de recherche qui s’ appelle le Knowledge Graph. Il s’agit d’une évolution vers basée sur la recherche humaine sémantique et d’information, et non plus par un algorithme uniquement composé de mot-clé. Le KG est donc une base de connaissances utilisé par Google pour améliorer, dans son moteur de recherche, des résultats sémantique liés à des informations recueillies à partir d’une variété de sources de sites de confiance.

Les sources utilisées pour fournir des «connaissances» comprennent entre autres :

En proposant des contenus sans cesse orientés pour simplifier au maximum la vie des utilisateurs, Google passe de l’indexation simple des site, à la prescription des sites auquel est rattaché.

Le Knowledge Graph vous permet de rechercher directement des choses, des lieux ou des personnes sur la page de résultats Google. Google s’appuie sur ses données pour vous donner les meilleures réponses possibles et cela en fonction même de votre position géographique.

La nouvelle interface permet ainsi aux utilisateurs d’explorer l’information de manière ciblée. Google a étendu la capacité de recherche des sites web indexés par Google par la transgression de l’information dans les spécifications en utilisant le Knowledge Graph.

Rechercher une destination de voyage et d’obtenir des images, des cartes et des hôtels. Vous pouvez rechercher des célébrités, des monuments, des villes, des équipes sportives, des personnages historiques ou de l’actualité sportive ou people.Vous cherchez votre rock star préférée ? Dite juste Ok Google le nom de votre star, et une boîte d’information vous sortira une image et des détails tels que la date de naissance, nom, prénom, taille, frères et sœurs, les chansons, les événements à venir et albums sans avoir à visiter un seul site Web.

Qu’est-ce que Google a donc fait avec cette fonction ?

En plus d’offrir une façon «cool», (dixit le docteur Who pour les nœuds papillons ), de répondre à votre question, Google à simplement d’essayer de rivaliser avec ses concurrents comme Siri de l’iphone ?

Non, c’est bien plus que cela.

Tout le principal avantage du Knowledge Graph premier est pour l’utilisateur final, qui utilise le moteur de recherche pour trouver quelque chose de son propre intérêt plutôt que d’obtenir des résultats manipulés par SEO.

Le Knowledge Graph, Est ce donc la fin du SEO ? touchscreen interface
Cela signifie déjà une grande différence dans la façon dont tout le monde utilisera Google dans le futur. C’est une orientation différente des techniques d’aujourd’hui.

C’est un impact important sur le référencement et la notion même d’utiliser des mots-clés / liens pour trouver ce qu’on cherche sur le web pour trouver le bon site afin de répondre à votre question. Google va fournir immédiatement les résultats sur sa page, et le Knowledge Graph pourrait signifier moins de trafic pour chaque site sur le web, à l’exception de Google lui même.

En fait, si la puissance du Knowledge Graph est utilisée stratégiquement et intelligemment, il devrait même donner comme un coup de pouce à votre campagne de référencement existant.

Avant que Google ne publié la mise à jour Panda, les entreprises avaient parfois recours à deux pages différentes avec un contenu différent, mais lié à un thème identique, qui etaient ensuite ciblés en synonyme de mots-clés. Cela s’est finalement avéré être une pratique efficace se classer avec des mots clés bien ciblés. Mais la mise à jour de Panda à détruit cette stratégie de manipulations de classement. Panda à également supprimé le spam indexing dans bon nombres de forum et épuré la notion de liens contre argent. Ceci, essentiellement dans le but de constitué un moteurs de recherche web sans intervention des agences de SEO trop novatrice dans les solutions qu’elles apportent a leurs clients, et maintenant que KG est en vigueur, il obligent les SEO a utiliser des méthodes plus naturel pour référencer les sites.

Quelles sont les méthodes de référencement naturel que Google attend ?

La majeure partie de votre campagne de référencement est maintenant dépendante du contenu que vous mettez sur vos sites, et circule sur les moteurs de recherche via les aricles sur les blogs, Réseau sociaux et communiqués de presse. Ainsi, votre classement web est tributaires de la qualité du contenu que vous produisez, et où que vous postez. Par conséquent, il faut travailler sur votre stratégie de contenu de plus en plus et partager l’information de manière structurelle (sémantique ).

Google Panda et pingouin parcourent le Web pour reconnaître le contenu frais, original et pertinent sur les sites. ( pas toujours une réussite au vu des résultats plutôt anciens dans les termes de recherches ) Mais ils vont y arriver a épurer et organiser le web selon les désirs de Google.

Seulement voila, Google, Yahoo et Bing ont collaboré en 2011 pour créer des schémas, qui sont des ensembles standard de codes qui aident ces moteurs de recherche de sites d’indexation en fonction de la qualité et de la pertinence de leur contenu. Outre le contenu, les schémas mis en place regardent aussi votre adresse, vos liens, vos vidéos, vos images, vos commentaires, etc…

Depuis cette date plus aucun de vos faits n’échappe aux moteurs de recherche et c’est grâce a ces schémas et a une utilisation stratégique de ces données que vous et votre site allez pouvoir être reconnu par Google et son KG.

Une technologie en évolution

Pour avoir une solution de communication et de marketing sur le web réussie, vous devriez avoir adopté des mesures prendre en compte la population toujours croissante des utilisateurs de smartphone et de tablettes. D’ici 2015, le mini PC portable sera tombée dans l’oubli au profit des tablettes et autres outils d’accès a internet mobiles.

Cela signifie qu’en dehors de contenu, assurez-vous que votre infrastructure de site est prêt à accueillir ces utilisateurs mobiles. Si votre site à des applications flash, ou est incapable de distinguer le type d’appareil de votre visiteur et de s’y adapter, alors vous avez de grande chances d’être absent ou inexistant, pour des milliers d’utilisateurs de mobiles qui ne peuvent accéder à votre site web pour les questions de compatibilité ou du poids, donc du temps de chargement, de votre site.

L’avenir du web sera sémantique

Google offre donc une variété de services et application directement depuis la première page en vue de devenir une sorte de super réseau sociale. Une accélération des systèmes de communication est en cours, et un rapport de force se joue entre les géants de l’internet : Google – Facebook pour garder la mains mise sur le web de demain. Mais nous avons toutes les cartes en mains pour ne pas rester dans l’ombre.