Depuis quelques années, l’assurance est devenue une obligation pour n’importe quel véhicule à moteur terrestre. Que vous ayez une voiture ou une moto, vous devez vraiment l’inscrire dans une mutuelle. En effet, le but d’une assurance est de couvrir les dommages causés lors d’un incident. Cependant, les garanties ainsi bien que le coût des cotisations à faire dépendent de la situation. Pendant longtemps, l’utilisation d’une voiture sans permis est devenue très tendance. Cela s’est aussi évolué depuis ces derniers temps. Pour les enfants mineurs par exemple, avoir ces engins les permet de se déplacer partout, et, cela sans avoir l’obligation de passer leur permis de conduire. Mais est-ce aussi nécessaire de souscrire ce type d’auto à une assurance ? Si, c’est le cas, comment choisir la meilleure mutuelle ? Et, quelles sont les garanties couvertes par la compagnie d’assurance de son choix ?

Est-il indispensable de souscrire sa voiture sans permis dans une assurance ?

Une voiture sans permis est considérée comme un engin à moteur terrestre. D’après la loi, tout type de véhicule à moteur qui circule sur terre doit avoir une assurance. En effet, si vous avez une voiture sans permis, vous avez l’obligation de l’assurer. Malgré le fait que conduire une voiturette n’a pas besoin de permis, son utilisation présente encore du danger pour le public. D’ailleurs, elle est beaucoup plus dangereuse qu’une voiture normale. Le fait est qu’en conduire sur la route est accessible à tous augmente le risque des accidents. Les enfants ainsi que les mineurs peuvent avoir accès à la conduite de ce genre de véhicule à tout moment. Ne connaissant rien dans le domaine, il est probable qu’ils ne font pas attention à ce qui peut se passer une fois sur la route. Sachez que lorsque vous inscrivez votre voiture sans permis dans une mutuelle, vous devez juste choisir un contrat d’assurance qui vous convient. Le plus souvent, une assurance avec la garantie de responsabilité civile est déjà suffisante. Dans le cas où vous n’assurez pas votre voiturette, sachez que sur ce cas, vous serez coupable d’un « défaut d’assurance ». Ainsi, vous risquez de payer une amende de 500 euros au minimum. Vous pouvez voir ici pour connaître les différentes possibilités.

Les conditions à respecter pour la souscription d’une voiture sans permis dans une assurance

Pour bénéficier de tous les avantages d’une assurance voiture sans permis, vous devez respecter certaines conditions. Sachez que malgré le fait que conduire une voiturette est plus accessible, tout n’est pas permis. Pour pouvoir l’assurer, vous devez certainement avoir l’âge légal. En France, il faut avoir 14 ans au minimum. En même temps, vous devez disposer d’un brevet de sécurité routière ou bien un permis AM. Sachez que la formation en BSR doit être fournie au collège. Puis, la pratique dure pendant 7 heures dans une auto-école. Le but de cet apprentissage, c’est de reconnaitre les risques, d’avoir une meilleure maîtrise sur la voiture, et surtout, d’avoir une bonne conduite sur la route. Après une formation pratique, sachez que vous obteniez une attestation de suivi de formation. À part cela, sachez que la voiture à assurer doit aussi respecter certains critères. Pour commencer, elle doit avoir une vitesse limitée de 45 km/heure ainsi que d’une cylindrée moteur de moins de 50 cm3.

Bien choisir la formule d’assurance

Tout comme pour une voiture avec permis, pour l’assurance d’un véhicule sans permis, il existe trois formules. Tout d’abord, il y a le contrat « au tiers ». Ici, il s’agit d’une assurance minimale. Elle couvre les dommages causés par un tiers dans le cas d’un accident ou d’un sinistre. Si vous avez une voiturette d’occasion, sachez que cette solution est déjà suffisante. Ensuite, il y a le contrat « intermédiaire ». Ici, la mutuelle peut couvrir en même temps les dommages causés par les tiers ainsi que le vol ou bien l’incendie. Son utilisation est conseillée spécialement pour les personnes qui ont l’habitude de garder leur véhicule sur une place publique. Et, pour finir, il y a le contrat d’assurance auto tous risques. Il couvre les dommages corporels ainsi que les matériels en cas de sinistre. Cette dernière solution est essentielle pour ceux qui utilisent leur voiturette tous les jours.

Quelques points à prendre en compte avant d’assurer une voiturette

Vous pouvez vous poser de nombreuses questions avant de souscrire votre voiture sans permis dans une assurance ou même avant d’en acheter. Par exemple, que se passe-t-il dans le cas d’un retrait de permis ? Effectivement, si votre permis vous a été retiré, vous n’aurez pas de mal à utiliser une voiturette. Sachez juste que conduire un engin motorisé vous est impossible. Sachez également que le choix d’une assurance ne doit pas se faire au hasard. Vous devez vous assurer que le contrat de mutuelle que vous aviez choisi convient bien à vos besoins ainsi qu’à votre budget.