Ce week-end, si on faisait l’aller et retour pour aller voir des vrais kangourous en Australie…
spaceliner

Cela sera possible d’ici 2050 grâce à une équipe du Centre Spatial allemand qui travaille sur le projet d’un avion suborbital hypersonique depuis 2005.

Son nom, « SpaceLiner ».

Il sera alors possible de parcourir un vol Europe – Australie en 90 minutes soit 30 000 km, contre 23 h actuellement, et un vol Europe – Californie en 60 minutes.

Le principe de cet avion est de rejoindre l’espace à 100 km d’altitude puis de descendre en planant tout en rebondissant sur l’atmosphère.

En fait, il s’agit d’adapter les techniques spatiales à des vols de passagers.

Malgré tout, il reste quelques points à résoudre : une bonne partie du carburant sera utilisée pour rejoindre l’espace, il faudra protéger le SpaceLiner du réchauffement résultant du frottement de l’air, lors de son retour dans l’atmosphère avec un bouclier thermique. Effectivement, la température atteindra dès lors 1 500 °C.

Il pourra transporter cinquante personnes pour des grands trajets car il consommera plus de carburant et pour des trajets plus courts, il sera capable d’emmener le double de passagers.