Une fois n’est pas coutume, parlons de la Grèce, mais pas celle de la crise plutôt celle de la danse et loin des clichés du syrtaki ! Inscrite sur le site du théâtre du Retrait, je suis allée à l’une de leur programmation que j’ai trouvée originale, c’était le samedi 25 mai. Le nom de compagnie de danse : Le Parthénon (il ne me viendrait pas à l’esprit d’appeler une troupe de danse « la tour Eiffel »)

Le nom du spectacle : Ecoute et Danse (très accrocheur et explicite)

J’y suis allée avec mon état d’esprit de parisienne : « allons voir du syrtaki, il faut soutenir la Grèce ».

Dès le début du spectacle, le message est compris : en Grèce il existe une grande palette de musiques et de danses variées à découvrir, tous très différents et riches, que ce soit dans le nord, dans le sud, le centre et les îles (ce qui est très bien expliqué dans le programme aussi…).

J’ai découvert une compagnie de danse avec un niveau professionnel, qui a dansé pendant 1h30 avec une telle énergie, humilité et générosité que j’en ai eu la chaire de poule, et le tout ? Accompagné de musiciens exceptionnels.

Il y avait des instruments que je n’avais jamais vus comme la lyre et le luth crétois, du santour, je connaissais le bouzouki, l’accordéon et la guitare bien évidement.

Bref ! J’ai écouté et eu envie de danser !

J’ai vu des costumes magnifiques avec de très belles broderies, portés par des femmes aussi magiques que des fées et des hommes plein de charisme.

Des chorégraphies qui parlent, d’amour, de mariage, de guerre, de coutumes et qui font passer des messages avec simplement les mouvements du corps.

Après le spectacle, je n’ai pas pu m’empêcher de prendre contact avec la direction artistique pour avoir plus de renseignements. Et j’ai eu l’occasion d’assister à leur répétions dans leur salle de danse situé dans le 20ème dans les studios du Centre Kim Kan Danse. Et d’après le propriétaire des lieux :

« ils iront loin, on entendra parler d’eux, ce sont les meilleurs ! ».

Les costumes viennent directement de Grèce ou sont fabriqués sur places par les costumiers de la troupe.

La plus part des danseurs sont nés en France et sont d’origine grecque et d’autres ne le sont pas. Par contre, ce sont tous des danseurs affirmés.

Certains ont commencé la danse grecs depuis l’âge de 6 ans et d’autres ont commencé ailleurs (le classique, break dance, ou de la danse caractère en générale : Flamenco, danses d’Arménie, de Serbie…).

Ce qui rend ce groupe atypique, c’est l’ouverture d’esprit des danseurs, cette manière de promouvoir cette tradition tout en étant capable de vous y accueillir simplement et sans apriori.

C’est une troupe qui se produit à l’étranger et fait des représentations dans plusieurs villes en France et en Europe (Grèce, Italie, Serbie, Hongrie, Allemagne, Belgique), cette année ils sont allés Las Vegas !

Le Parthénon est invité par la ville de Belfort pour 2 représentations de la création « Ecoute et Danse » au mois de novembre 2013.

D’autres créations sont prévues et j’espère pouvoir les revoir sur scènes bientôt !

C’est un groupe de danse à suivre et à découvrir, tout cela me fait réfléchir et je demande si un jour la musique grecque redeviendra à la mode